Airsoft Drôme

forum de rencontre de joueurs Airsoft dans la Drôme (26) Airsoft Drôme est une association Loi 1901 forum de rencontre de joueurs Airsoft dans la Drôme (26) Airsoft Drôme est une association Loi 1901 {FORUMDESC}


    Airsoft Drôme au fil de son histoire …

    Partagez
    avatar
    djiti

    Messages : 69
    Date d'inscription : 26/04/2014

    Airsoft Drôme au fil de son histoire …

    Message par djiti le Mar 27 Mai - 14:45

    texte écrit par Yann Aka Balistic membre fondateur de Airsoft Drôme 



     
    L’âge de pierre…:
     
    L’airsoft en Drôme commence comme  à peu prés partout en France au début des années 90 et est intimement lié à internet.
    D’abord très underground et confidentiel, les parties sont relativement sauvages tant au niveau de l’utilisation des terrains qu’au niveau des règles de jeu se rapprochant surtout d’un « jeu d’enfants » insouciant. La tranche d’âge est relativement jeune, à part de rares exceptions, oscillant entre 14 et 17 ans et il n’existe qu’une petite poignée de noyaux de 8 à 10 joueurs maximum.
    Les contacts se font via les annonces laissées dans les boutiques de jouets comme Vepy Jouets à Romans où l’airsoft semble s’y développer plus rapidement. Peu de réelle synergie toutefois, l’airsoft n’en est qu’à ses balbutiements.
    L’arrivée d’internet permet la création de messageries privées afin de faciliter les contacts (pour les gens ayant internet) ainsi qu’un accès à des gammes de répliques plus larges par le biais d’autres marchés en Europe et en Asie.
    Les springs sont longions lors des parties et les tarifs avoisinnaient les 300F. Les AEG sont peu nombreux et coutent autour de 700F en prix d’appel et il s’agit de répliques en kit comme celles proposées par Tokyo Marui. Il faut compter 2000F pour avoir une réplique montée et quasiment prête à jouer. Les quelques répliques à gaz sont généralement équipées de bouteilles externes ou de mécaniques pneumatique rudimentaire à pomper.

     
    Le Moyen Age:
     
    Au milieu des années 90 les innovations techniques sont surtout l’arrivée des Hi-cap et le hop-up qui était rare devient de plus en plus normalisé… Il fallait bien ça pour chasser les boys band et autres macarena ! Mais les puissances en sortie de boite sont inférieures à 300 fps, ce qui laisse le temps aux daubes musicales de proliférer…
    Internet se démocratisant peu à peu, l’Airsoft commence à sortir de l’ombre. Même si les parties laissent aux joueurs de bons souvenirs, le début de l’essor de notre loisir n’est pas très glorieux faute d’encadrement, de responsabilisation et de règles. Les tristes anecdotes de jeu en plein milieu de campings et autres chemins forestiers ouverts au public en sont la preuve… L’airsoft reste relativement individualiste jusqu’à ce que de petits noyaux de joueurs décident, au début des années 2000, de se constituer en association, comme Action Airsoft,  pour faire valoir leur loisir et tenter de le développer d’une façon plus positive, plus organisée et plus responsable. Certains tentent de fédérer et de créer des dynamiques entre les équipes de Romans, Valence et Montélimar. Le web, à présent accessible à tous, facilite les échanges entre les équipes pour les rencontres diverses et les joueurs sont de plus en plus nombreux. Les régles de jeu, même si elles semblent se structurer, restent assez évasives.
     
    Le siècle des Lumières, « 6 mm de plaisir »
    En 2006 un noyau fédérateur d’équipes souhaite faciliter les interactions entre elles et créer une dynamique pour l’essor du loisir. C’est ainsi qu’est créé le forum Airsoft Drôme suivi de La Charte un an plus tard. Grâce aux volontés de joueurs investis dans leur loisir dopés à l’adrénaline du jeu et à la convivialité les liens entre équipes se sont crées et un véritable tissu inter associatif.
    En Octobre 2007 quelques associations (Delirium Canards Assaut 26, Airsoft Orange 26/84, Airsoft Loisir, Team Boulets Mercenaires 38, l’AMicale de la Bille valentinoise 26) se regroupent pour faire face à la démocratisation du loisir dans le département accompagné par son lot de nouveaux joueurs dont les révolutionnaires affranchis de toutes notion de jeu, de respect et de sécurité. Ainsi se créé « La Charte » (Cf Bille de 6 N°3, Janvier 2010)
     
    La Charte est née du constat de la démocratisation à tout va de l’Airsoft et des multiples dérapages qui en découlaient :
    -des équipes créées dans de purs objectifs mercantiles alliant puissances sans limites, joueurs mineurs et squattage de terrains ;
    -des nouveaux qui n’avaient aucune notion de sécurité etc.…
     
    Absolument rien n’a été inventé !
    Ce n’était que la transcription des règles de jeu, de fairplay, de sécurité, de puissances et de respect des lois que tous les aficionados connaissent déjà. Mais les afficher haut et clair permettait de diffuser une information importante aux gens : il y a des règles qui permettent de se rencontrer et de jouer ENSEMBLE !
    La Charte était également une tentative pour se prémunir face aux dérives potentielles qui nuisaient à la pratique que ce soit sur le terrain ou en dehors.
    Petit à petit il s’était constitué une communauté à l’échelle humaine regroupant sous les mêmes traits, des sensibilités différentes qui s’expriment tantôt dans des débats houleux que lors de conviviales rencontres dominicales où se situe la vrai place de l’Airsoft et de son esprit.
    Ce système qui a fini par rayonner jusqu’aux départements limitrophes, a développé et fédéré un réseau de jeu au-delà de la charte pour le plus grand plaisir des joueurs leur permettant de varier les terrains de jeu ou de les partager, de faire un roulement dans les organisations de parties dominicales mais aussi d’élaborer en collaboration des rencontres importantes notamment la « Journée de la bille drômoise » où TOUTES les équipes du département étaient conviées.
    Le JEU était donc bien au cœur de la charte, et son initiative visait à rapprocher et à responsabiliser les équipes en initiant une démarche saine et respectueuse des joueurs et du jeu dans son sens le plus global tant sur le terrain qu’au dehors, afin que chacun se responsabilise et soit garant de notre loisir pour lui-même mais aussi pour tous les joueurs français.
    La Charte avait également pour but de permettre aux nouveaux arrivants d’avoir des repères pour aborder ce loisir… Même s’il y a bien sûr beaucoup de façon de le pratiquer ! Cela permettait de répondre à leurs questions.
     
    4 ans plus tard, une nouvelle initiative à divisé le petit microcosme drômois : L’association Airsoft Drôme.
    Mais chaque chose à une fin et les cycles se perpétuent. L’arrivée massive des joueurs généré par le « cheap » à vu éclore de nombreuses équipes s’estampillant à plus ou moins juste titre « Equipe Charte » avec des ajustements qui au final n’avaient plus rien en commun avec l’initiative originale. Les équipes à l’initiative du projet ont fini par jouer en circuit réduit ou fermé pour se garantir des problèmes lors des parties. Et les bonnes volontés dynamisant ce réseau et le loisir dans le département furent lassées. Certains eurent même des enfants ! D’autres ont été torpillés de critiques…
     
    Airsoft Drôme n’étant plus, une partie de ses initiatives collégiales subsistent. Mais les échanges entre équipes se sont délités de même que les interactions et les différents projets. Les équipes ne se rencontrent plus comme dans la période 2005/2010 et les nouveaux joueurs n’ont plus de ce premier repère pédagogue et convivial que pouvait être Airsoft Drôme et sa communauté.
     


    Le 21° siècle:


    Aujourd’hui l’initiative Airsoft Drôme (Association, Charte et Forum) est relancée !
    Non dans le but de recréer une énième association de jeu ou un énième forum mais, comme à son origine, dans le but de permettre aux joueurs de se rencontrer. De réunir les énergies pour recréer une dynamique qui puisse profiter à tous par le biais de partie co-organisées mutualisant idées et moyens etc… Airsoft Drôme veut redevenir ce repère face aux nouveaux joueurs qui se posent des questions en abordant l’airsoft. De même l’initiative vise à promouvoir l’airsoft tel qu’il est auprès du public qu’il faut parfois rassurer : c’est un JEU.


    _________________

      La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin - 8:52